Le premier modèle de canapé club en cuir a été conçu par les Français au début du XXe siècle. À cette époque, on l’appelait « canapé confortable » en raison de ses accoudoirs généreux et son assise moelleuse. Vers les années 20, celui-ci a été introduit dans les clubs de gentleman anglais, ce qui explique son nom actuel.

Au cours des années, ce meuble n’a cessé d’évoluer et est désormais un incontournable de la décoration. Son principal atout réside sur le fait qu’il s’adapte à toutes les ambiances et tous les styles de décoration. Pour en savoir davantage sur ce classique des sièges vintage, voici un article qui vous aidera réellement.

Les fauteuils et canapés club en cuir : des meubles chics, confortables et durables

Après une longue et dure journée de travail, le besoin de se relaxer est important pour récupérer. Pour cela, un meuble qui procure un bon confort est nécessaire. Ne cherchez pas, le fauteuil club est le plus convenable. Outre sa capacité à épouser votre décoration d’intérieur, il est également idéal pour bénéficier d’un repos dans le calme. Grâce à son dossier rembourré et la largeur des accoudoirs dont il dispose, débarrassez-vous du stress et de la fatigue. Afin d’offrir une satisfaction complète en termes de relaxation, tous les modèles ont étés conçus avec un matériel spécifique nommé cuir pleine fleur. Cela dit, c’est la raison pour laquelle les adeptes de fauteuil ancien le choisissent.

Il existe actuellement d’innombrables variantes des fauteuils club en cuir et ceux-ci diffèrent selon la morphologie de leurs éléments. Dans chaque modèle, la forme du dossier, des accoudoirs, la face des montants avant, les dimensions et les pieds bas varient. La couleur, le type de revêtement et les finitions, quant à eux, dépendent du niveau de qualité que vous désirez. Parmi cette grande diversité, vous retrouverez notamment le format Art Déco style cubiste. Avec son design « undefined », il est parfait pour un style de décoration moderne. Les lignes de ce mobilier ont la particularité d’être volontairement rectilignes ou très géométriques avec des angles droits bien marqués. L’assise est carrée, les bras sont en parallélépipède et le dossier rectangulaire. Pour en savoir davantage, vous pouvez vous rendre sur https://www.monfauteuilclub.com/.

Les étapes de fabrication des fauteuils et canapés club en cuir

Déterminer les procédures de fabrication d’un club fauteuil, c’est découvrir le mystère d’un meuble français qui a son charme. En général, la confection de ce mobilier nécessite plusieurs étapes à suivre. La première consiste à former un gabarit à l’aide de plusieurs modèles de bois préalablement usinés. C’est en partie grâce à dernier que les autres éléments tels que les ressorts et la mousse seront disposés.

La deuxième étape, elle, est consacrée à la pose des ressorts « Nozag » et biconique. Le principal objectif est de présenter une devanture à soufflet. En fonction du modèle, le cuir de mouton ou basane est développé grâce à un patron. Pour la fabrication biconique, des passepoils ayant le même style de cuir sont prévus afin de recouvrir le meuble. Une fois les ressorts posés, on le recouvre avec la mousse et le crin végétal sur le gabarit de départ. Ensuite, on ajoute une ouate pour bénéficier d’une surface uniforme lors du cirage du cuir.

La troisième étape est la plus importante, car c’est celle où le cuir de mouton est posé. Afin qu’il soit uniformément réparti sur le fauteuil, il est essentiel de bien tendre le cuir. Cependant, cette tâche n’est pas donnée à n’importe qui puisqu’une bonne endurance physique est requise.

Pour terminer le travail, on plante les clous, puis on effectue un cirage du cuir dans la pure tradition des clubs. Le cirage doit se faire à la main pour obtenir un vieillissement de la matière. C’est cette esthétique ancienne qui offre la beauté et la richesse artistique aux fauteuils club.

Comment faire pour restaurer vos canapés et fauteuils club en cuir ?

Vos canapés et fauteuils club en cuir sont abîmés et vous désirez les remettre à neuf ? Cela est possible, mais avant de vous lancer dans cette aventure, il est fortement recommandé de demander ou de procéder à un diagnostic. Ils se dégradent généralement à cause d’un manque d’hydratation. D’abord, la couleur se fane et par la suite le cuir commence à partir en fine couche. Si dans les jours qui suivent, aucune réparation n’est exécutée, le siège se perce et se déchire. Pour la restauration de ces derniers, faites appel aux services d’un professionnel pour éviter d’éventuels problèmes.

Avant d’appliquer un produit, vérifier sa couleur. Si c’est le seul souci, appliquez un baume colorant et le tour est joué. En ce qui concerne le cuir, s’il n’est pas encore dégradé, vous pouvez l’hydrater tous les six mois en utilisant une crème neutre. Dans le cas contraire, n’attendez plus et appelez un expert.